Logo Pisourd
Violences

> Violences sexuelles


haut de la page

fondContentTop

28 vidéos dans ce chapitre

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 

Violences sexuelles: qu'est-ce que c'est ?

On parle de violence sexuelle dès qu'une personne contraint une autre personne à une activité sexuelle. La violence sexuelle ne se résume pas au viol, elle regroupe bien d'autres actes tout aussi condamnables.

Il existe plusieurs types de violence sexuelle:

  • Violences sexuelles n'impliquant pas de contact corporel : exhibitionnisme, contrainte à regarder du matériel pornographique, harcèlement téléphonique à connotation sexuelle, voyeurisme, courriers pornographiques, etc.
  • Violences sexuelles avec contact corporel : attouchements, caresses et baisers imposés, masturbation de l'agresseur, obligation de prendre des postures dégradantes, etc.
  • Violences sexuelles avec pénétration ou tentative de pénétration, qu'elle soit génitale, anale, buccale, par le pénis, par les doigts ou par un objet.
Vus de l'extérieur, ces différents types de violence peuvent sembler plus ou moins graves, mais ces définitions ne disent rien sur la manière dont la personne a ressenti ces violences : ce ressenti sera différent selon les personnes et selon le contexte dans lequel les violences ont eu lieu. Quelque chose qui pourrait sembler peu grave peut être ressenti très violemment par la personne qui l'a subi.

Pour le dire autrement, il y a violence sexuelle lorsqu'une personne en force une autre à s'engager dans toute forme d'activité sexuelle. Elle peut le faire de plusieurs manières :

  • Menaces physiques directes : coups,... ou intimidation physique : prendre l'air menaçant, casser des objets, ...
  • Menaces verbales : "si tu ne veux pas, je te frappe, je te fais une sale réputation, ..."
  • Pressions émotionnelles : "si tu ne veux pas, cela montre que tu ne m'aimes pas, je te quitte, je me suicide, ..." Ou alors au contraire : "si tu le fais, cela montre que tu m'aimes !" Ces pressions peuvent également prendre la forme de critiques qui rabaissent la personne : "tu es coincée, tu n'es pas sexy, tu n'es pas une bonne épouse, etc."
  • Manipulation par la séduction : la personne profite de l'admiration et/ou de l'amour absolu de l'autre pour lui faire faire des actes qu'elle refuserait si elle n'était pas sous son emprise. Cela peut notamment être le cas lorsque l'un des partenaires est beaucoup plus expérimenté : "j'ai plus d'expérience que toi, tu verras, tu aimeras ça, fais-moi confiance, toutes les autres ont adoré..."
En Suisse les violences sexuelles sont punissables par la loi et cela même si elles ont lieu dans le cadre d'une relation de couple, marié ou non / sourds ou entendants.




Source : www.ciao.ch


www.pisourd.ch - 18/12/2017