Logo Pisourd
Violences

> Suicide


haut de la page

fondContentTop

10 vidéos dans ce chapitre

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 

Après le suicide d'un proche ?

Surtout, ne pas essayer de dissimuler ou de camoufler un suicide, au risque de garder indéfiniment un poids à l’intérieur de soi.

Le suicide de quelqu’un est toujours un choc. Souvent, l’entourage passe par différentes phases : tout d’abord, personne ne veut y croire, puis des sentiment de colère, de honte et de culpabilité défilent.

Le rapport aux autres va forcément changer : il peut y avoir repli à l’intérieur de soi-même et isolement ou au contraire besoin de partager. La famille tout entière est bouleversée et tout le monde ne réagit pas de la même manière. Pour rétablir un certain équilibre, il est important de se faire aider par quelqu’un d’extérieur, que cette aide soit professionnelle ou non.

Les jours qui suivent le drame, tout le monde doit être vigilant, car le suicide est parfois “contagieux” : d’autres personnes peuvent à leur tour tenter de se suicider. Un suicide peut être comme une onde de choc qui va toucher beaucoup de gens : les amis, les camarades d’école, les collègues, la famille éloignée… Leur chagrin doit aussi être pris en compte.




Source : © www.ciao.ch - juillet 2009


www.pisourd.ch - 14/12/2017