Logo Pisourd
Drogues

> Alcool


haut de la page

fondContentTop

51 vidéos dans ce chapitre

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 

Alcool et dépendance

Devenir dépendant de l’alcool ce n’est pas seulement une question de quantités, c’est aussi avoir besoin d’alcool pour se sentir bien. L’alcool induit un phénomène de tolérance : on a besoin de quantités de plus en plus grandes pour ressentir les mêmes effets… et peu à peu s’installe une dépendance physique et psychique.

Alcoolodépendance

Pour le diagnostic d’”alcoolodépendance” (“alcoolisme” dans le langage courant), l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a défini les critères suivants:

- Un désir puissant de prendre de l’alcool
- Une difficulté à contrôler la consommation
- Une poursuite de la consommation malgré des conséquences nocives
- Un désinvestissement progressif des autres activités et obligations au profit de la
consommation de cette drogue
- Une tolérance accrue
- Un syndrome de sevrage physique

Le diagnostic d’alcoolodépendance est posé lorsque trois de ces critères au moins sont remplis.




Source : CIAO/ISPA + " Alcool, un bien culturel, un bien de consommation et une substance psychoactive, ISPA 2006


www.pisourd.ch - 22/10/2017