Logo Pisourd
Monde des sourds

< retour

08/10/2003  Difficutlé pour un enfant sourd de s'intégrer ?

Question  est-ce difficile pour un enfant sourd de s'intégrer dans une école?

Réponse  Une majorité des sourds adultes (de naissance) disent :
- Qu’il faut une langue très vite, très tôt, et que la seule langue qui permette de communiquer rapidement en utilisant l’intelligence des sourds, est la langue des signes. Le sourd prend trop de retard s’il a accès à une langue tardivement.

- La scolarité dans un établissement spécialisé permet de rencontrer d’autres sourds : donc de ne pas se sentir seul, de pouvoir développer la langue des signes (au moins à la récré), de communiquer en groupe, et de pouvoir apprendre des autres par le biais des échanges de toute la journée.
Beaucoup se sentent « intégrés » dans une communauté linguistique où ils peuvent communiquer et apprendre les choses de la vie. Certains acquièrent ainsi une bonne autonomie dans leur identité propre.
Quant à la pédagogie et à l’éducation : il y a beaucoup de différences d’un établissement à l’autre. Il peut y avoir des professionnels entendants et d’autres sourds et leur niveau de formation ou de connaissance de la surdité dépend des exigences politiques.
En Suisse romande, les écoles sont dites « bilingues » (oral + Langue des Signes).
Certains sourds et leurs parents estiment qu’ils n’apprennent pas assez (en tout cas actuellement).

- Scolarité intégrée en école ordinaire : il y a des expériences positives et d’autres négatives. Il semble bien que ceux qui ont bien été entourés familialement et socialement sont en général satisfaits.
Il existe aussi des enseignants d’appui pour suivre les sourds intégrés (c’est notamment le cas à Neuchâtel) et qui apporte un complément bien utile au niveau pédagogique, comme au niveau de la reconnaissance personnelle.
Les sourds intégrés ont souvent dû développer un langage oral d’une manière très intensive. Résultat : Beaucoup maîtrise en général assez bien le français oral, écrit et lu. (mais pas tous non plus).
Certains acquièrent ainsi une bonne autonomie dans la langue commune, ce qui leur permet de bien se débrouiller dans la matière écrite, et ce qui donne accès à la connaissance et aux informations.
D’autres regrettent l’intégration qu’ils ont suivie car les efforts à faire sont vraiment trop lourds (ce dont ne se rendent pas compte les entendants : fatigabilité, concentration sur le visuel, dépendance à un seul ’interlocuteur en vis-à-vis pour communiquer, etc - Certains racontent comment ils ont dû faire semblant de comprendre même si tout n’était pas compris, comment ils ont été frustrés de ne pas pouvoir communiquer en groupe, ont souffert d’isolement, ou encore ont cru être seul sourd au monde).

     enfant
  sourd - e


< retour à la liste

> Poser une question



haut de la page


Cette partie est gérée par Les Mains pour le Dire en partenariat avec l'UCBA.

fondContentTop

368 vidéos dans ce thème

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 
Pseudo Pisourd Quiz Urgences Dico complet Aide  

www.pisourd.ch - 16/05/2022