Logo Pisourd
Sexualité

> Corps


haut de la page

fondContentTop

13 vidéos dans ce chapitre

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 
Pseudo Pisourd Quiz Urgences Dico complet Aide  

Consultation gynécologique : pourquoi, comment ?

Les femmes sont si uniques qu’elles ont un secteur spécialisé de la médecine pour elles toutes seules. Cette spécialité s’appelle la gynécologie. Un gynécologue est un médecin qui a fait des études supplémentaires pour mieux connaître la femme et son corps.

Un examen se passe comme suit : tout d’abord on va t’examiner de l’extérieur. Le docteur palpe ton ventre pour vérifier que tes ovaires et tes trompes ne sont ni enflés, ni douloureux. Puis, un frottis Pap est effectué. Il s’agit d’un test tout simple qui permet de détecter tout changement des cellules du col de l’utérus qui pourrait évoluer en cancer.

Dans ce cas, tu t’installes dans une chaise ou sur une table spéciale, et le médecin s’assied au bout, là où il peut bien voir. Tu mets tes pieds dans des étriers spéciaux, de façon à ce que tes jambes restent bien écartées. La première fois, c’est un peu embarrassant. Tes jambes trembleront peut-être un peu. Cela arrive à beaucoup de femmes.

Cela ne fait pas mal, dure à peine quelques minutes – et peut être décisif pour ton aptitude à avoir des enfants un jour. Ces tests, passés tous les ans, permettent de prévenir le cancer du col de l’utérus en le détectant très tôt.

Une visite de contrôle sert à :
- vérifier que le mode de contraception te convient et que tu l’utilises correctement ;
- détecter d’éventuels signes d’un cancer du sein ou du col de l’utérus. En effet, Le cancer du sein est le cancer le plus répandu chez les femmes et sa fréquence augmente avec l’âge. Le meilleur moyen de soigner efficacement cette maladie est de la diagnostiquer le plus tôt possible, déjà avant qu’elle ne se manifeste par des symptômes ;
- surveiller ton poids et ta tension ;
- te permettre de discuter des problèmes que tu pourrais avoir avec ta méthode contraceptive, tels que des effets secondaires ou des douleurs ;
- te faire passer des examens de dépistage de MST si tu as pris des risques.

Ensuite, tu devrais avoir des contrôles au moins une fois par an, ou davantage si tu es très active sexuellement.


www.pisourd.ch - 28/10/2021