Logo Pisourd
Monde des sourds

> Langue des Signes


haut de la page

fondContentTop

16 vidéos dans ce chapitre

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 
Pseudo Pisourd Quiz Urgences Dico complet Aide  

Une langue : comment ça vit, comment ça évolue

Toutes les langues humaines sont vivantes ; elles évoluent.
Elles existent seulement s’il y a des personnes qui les utilisent
et vont changer en fonction de leurs besoins.

Tous les locuteurs n’ont pas les mêmes besoins et les langues
évoluent selon les besoins de ceux qui l’utilisent.

Exemple : la population inuit (esquimau) pour parler de neige
n’a pas comme en français ou en LSF un ou deux mots pour parler de
l’idée /NEIGE/ ; ils utilisent une multitude de mots, qui décrivent
tous la neige (dure, cassante, solide, qui finit en pluie, etc.)
Ils ont plus de vocabulaire pour ce thème puisqu’ils en ont besoin
dans la vie de tous les jours.

En Suisse nous n’avons pas besoin d’une multitude de mots pour
parler de la neige : en LSF nous utilisons 2 signes et en français
nous utilisons un seul mot (mais notons que nous pouvons modifier
ce mot – changer son sens donc – à l’aide d’adjectifs).

Peut-on dire dans cet exemple qu’une langue est pauvre (le
français) et l’autre (l’inuit) riche ? NON toutes les
deux sont adaptées aux besoins de leurs utilisateurs !!

La langue des signes de suisse romande , comme toutes les autres
langues, évolue suivant les besoins de ses utilisateurs,
de la communauté des sourds et autres utilisateurs de la LSF (parents
ou membres de la famille d’enfants sourds, professionnels dans
le domaine de la surdité, enseignants, etc).

A la différence d’une langue comme le français (ou les autres langues orales officielles,
reconnues et étudiées depuis longtemps), la langue des
signes de suisse romande est une langue, reconnue est admise
en Suisse depuis les années 80 seulement. Elle a, jusqu’à
maintenant, fait l’objet de très peu d’études linguistiques,
et évolue petit à petit depuis les années 80 ; elle a encore un long
chemin à parcourir avant être reconnue socialement et comme
langue officielle.

L’évolution de toute langue se déroule dans le temps, cela peut
prendre du temps, il n’y a pas de changement possible du jour au
lendemain (pas de changement rapide, mais évolution de certains
signes peut se faire en quelques années.)

Texte : Anne-Claude Prélaz Girod
Avec remerciements pour leur relecture, commentaires et remarques
à Penny Boyes Braem et François Grosjean.


www.pisourd.ch - 25/11/2020