Logo Pisourd
Monde des sourds

> Sourds-Aveugles


haut de la page

fondContentTop

15 vidéos dans ce chapitre

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 
Pseudo Pisourd Quiz Urgences Dico complet Aide  

Une maladie de la vue : la rétinite pigmentaire (RP)

La rétine est la membrane qui tapisse le fond de l’oeil.

RP est l’abréviation pour “rétinite pigmentaire” qui est une maladie de la vue. Elle est héréditaire, c’est-à-dire que les parents la transmettent à l’enfant par voie de reproduction. Elle est évolutive, c’est-à-dire que la vue va diminuer progressivement au cours du temps. La rapidité du processus d’altération de la rétine varie beaucoup d’un cas à l’autre et il n’est pas possible de prédire le degré exact de malvoyance de la personne au stade avancé de la maladie.

Donc le mot “rétinite” = maladie sur la rétine, le mot “pigmentaire” = tâches de pigments caractéristiques de cette maladie.

L’oeil fonctionne comme un appareil de photo. Les impressions lumineuses sur la rétine sont transmises au cerveau en signaux nerveux et forment “l’image”.

La rétine est tapissée de cônes et de bâtonnets. Les bâtonnets permettent de faire la différence entre la lumière et l’obscurité. Les cônes servent à la perception des couleurs. Les bâtonnets se situent principalement à la périphérie tandis que les cônes sont au centre, à l’endroit où la vue est la meilleure.

Les cellules mortes se détachent et tombent sur le fond de la rétine. Un oeil sain les élimine automatiquement afin que la vision soit nette. C’est précisément ce processus qui est perturbé chez les personnes atteintes de RP : les parties mortes ne sont plus reconnues comme telles et demeurent sur la rétine où, à la longue, elles forment des tâches pigmentaires.

Un oeil avec des tâches sur la rétine n’arrive donc plus à capter toutes les impressions lumineuses car les zones atteintes ont perdu toute aptitude à exercer leur fonction. L’image transmise au cerveau est dès lors incomplète.

L’ophtalmologue distingue à l’aide de l’ophtalmoscope ces tâches de pigments sombres.

Image film rétine saine

Sur cette image, la rétine est claire et fine.

Image film rétine malade

La différence est très grande, la structure de la rétine atteinte est plus grossière, notamment en périphérie.

Les symptômes de le RP sont :

- La cécité nocturne,
- La sensibilité à l’éblouissement,
- Les difficultés d’adaptation à la lumière,
- Le rétrécissement du champ visuel.

Pour plus d’informations sur les symptômes susmentionnés, voir la séquence vidéo “Syndrome d’Usher : les symptômes”.

En plus de ces symptômes caractéristiques, une personne atteinte de RP peut avoir les problèmes de vue courants : myopie, hypermétropie, astigmatisme, etc.

Les symptômes apparaissent séparément ou simultanément et s’accentuent à mesure que la maladie évolue.

On ne peut à l’heure actuelle pas guérir cette maladie ni en retarder l’évolution.

Toutefois, il est important de faire contrôler sa vue par un ophtalmologue. On ne peut certes par guérir de la RP mais on peut éviter l’apparition d’autres maladies de la vue (par ex. le glaucome) qui pourraient, si elles ne sont pas soignées à temps, avoir des conséquences négatives sur la capacité visuelle restante. De plus, connaître le stade exact de la maladie permet aussi de mieux comprendre les difficultés ressenties au quotidien (par ex. “je me tape souvent parce que je vois mal et non parce que je suis maladroit”) ainsi que l’évolution probable de la maladie (par ex. pour le choix d’un métier) ou les activités à éviter (ex. conduire une voiture). Enfin, l’ophtalmologue informe également des éventuels nouveaux traitements et des progrès de la médecine.

Néanmoins, il existe de nombreux moyens auxiliaires qui peuvent faciliter la vie de tous les jours avec la RP, dont voici quelques exemples :

- Les lunettes à soleil contribuent à diminuer l’éblouissement,
- Les systèmes qui agrandissement les textes (appareils de lecture, ordinateurs équipés de logiciels spéciaux, loupes, lunettes-loupes, etc) aident à la lecture,
- Une lampe de poche ou un bon éclairage facilitent souvent les tâches quotidiennes.


Syndrome d'Usher : les symptômes

www.pisourd.ch - 28/10/2021