Logo Pisourd
+50

> Bien vivre


haut de la page

fondContentTop

12 vidéos dans ce chapitre

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 
Pseudo Pisourd Quiz Urgences Dico complet Aide  

Quelles sont les règles de fonctionnement entre parents et grands-parents ?

La place des grands-parents est très importante auprès de leurs petits-enfants, notamment parce qu’ils permettent à ces derniers de vivre à un autre rythme et de posséder de diversifier leurs points de référence. Néanmoins, pour que cette alchimie puisse se développer, il importe de respecter un certain nombre de règles :

- Les grands-parents ne sont pas les parents et ne doivent pas se substituer à eux. Leur rôle n’est pas celui d’éduquer, mais plutôt de permettre à l’enfant de disposer d’un temps et d’un lieu de ressourcement où il lui sera loisible de vivre d’autres règles et d’expérimenter d’autres stratégies.
- Il arrive souvent que parents et grands-parents ne partagent pas les mêmes valeurs éducatives. Cela n’est pas dramatique et peut même se révéler profitable. On considère en effet généralement qu’il est très enrichissant pour un enfant de disposer d’éléments de référence variés, ce qui lui permettra d’acquérir par la suite une plus grande ouverture d’esprit à la diversité.
- Par contre, ce genre de situations, potentiellement conflictuelle, n’est viable que dans la mesure où les règles de fonctionnement sont respectées et les limites des univers bien balisées. Sur ce point, il sera indispensable d’édicter et surtout de faire respecter plusieurs principes élémentaires.
- Il est impératif d’instituer ( et cela doit faire l’objet d’une discussion préalable et sérieuse avec vos parents ) le refus absolu de la triangulation et de la critique négative et gratuite de l’autre. Les petits enfants ont besoin de modèles auxquels ils puissent s’identifier et croire en toute confiance. Les critiques lancées à l’égard de vos parents ne pourront que le déstabiliser et pourriront en quelque sorte son plaisir.
- Autant l’enfant est capable de faire la part des choses et de comprendre que les principes éducatifs ne sont pas les mêmes d’une génération à l’autre (il s’en accommodera d’ailleurs en exploitant à l’occasion la situation), autant, il peine à saisir les sous-entendus et les critiques de l’autre dont il est le témoin innocent.




Source : www.familles-ge.ch


www.pisourd.ch - 03/12/2020