Logo Pisourd
Drogues

< retour

01/01/2008  alcool et fêtes

Question  Je ne suis pas alcoolique,ça je le sais au fond de moi car au fil de tous les jours je ne bois jamais. Mais, malheuresement à la fête, au disco,etc...je bois de l'alcool, et cela s'empire à la fin de la soirée.Par exemple hier au réveillon, j'ai presque tout oublié mes affaires; mon sac oú il y a tout dedans des choses valeurs et ma veste.On m'a dit que l'homme qui travaille la sécurité m'a renvoyé dehors car j'etais trop défoncée.Mais je savais que je ne voulais pas les boire mais je les ai bu quand-même, et chaque matinée, après le disco ou la fête, j'ai tenu ma promesse; PLUS JAMAIS JE NE BOIRAI ENCORE!!! Et à la prochaine fête, j'ai oublié ma promesse.Je ne suis pas fière de moi pour ce que j'ai fait, c'est vraiment la HONTE!Par contre, au debut, je voulais prendre seulement un verre d'alcool pour supprimer la timidité, ça je pourrais, plus facilement, m'amuser et à connaitre des jeunes sympas. Mais après le 1er verre, je voulais prendre un 2e et ensuite un 3e et ensuite un 4e et encore un 5e. C'est la dépendance et je le sais. Après avoir goutté de l'alcool, franchement c'est trop bon le goût. Je ne sais pas que faire..Et chaque matinée apres avoir été défoncé, je déprime pour tout ce que j'ai fait au disco, comme là maintenant,le 1er janvier 2008, il faut hâter, c'est le nouvel an, je déprime par ce que j'ai fait hier soir. Bon c'etait sympa la soirée, mais je deprime car j'avais trop bu. Si je n'avais pas bu, sûrement, ce serait SUPER la soirée. Je suis très déçue. Et je crois que j'ai besoin un peu d'aide,car là maintenant je réalise vraiment que c'est LA HONTE et MAUVAIS. Que faire??? Il n'y a pas de solution pour que je puisse prendre un verre et pas plus, point final? Ou alors que je sois en conscience qu'il ne faut JAMAIS prendre de l'alcool même pas 1 verre?? Franchement je ne sais pas quoi faire et je n'ai personne à me confier car c'est la honte et ils vont me prendre pour une folle.Bon je fréquente au Psychologue pour m'exprimer mais je ne crois pas que ce soit une bonne solution car ce psy m'aide à équilibrer la vie quotidien et mon bien-être. Non pas pour me soigner de l'alcool...
Je suis vraiment désolée d'avoir fait ce long texte mais je crois que c'est bien aussi pour vous de mieux comprendre ce que ressentent les jeunes comme moi. Et cela vous permette aussi de faire un devoir à accomplir pour les jeunes. Merci pour votre soutien..

Réponse  Bonjour,
Tout d’abord je vous souhaite une bonne année.
Si je comprends bien votre message, vous vous inquiétez de votre consommation excessive et incontrôlée d’alcool lors de soirées, fêtes, sorties en boîte. D’après ce que je lis, il vous est impossible de modérer cette consommation, une fois que vous avez commencé… Si vous aimez le goût et les effets dans un premier temps (perte de l’inhibition, contacts facilités), vous n’en supportez plus trop les conséquences : perte du contrôle, défonce, déprime et surtout la « honte » comme vous le dites.
Tout d’abord, je trouve qu’il est bien que vous vous rendiez compte que les conséquences de vos ivresses vous indisposent. La question est : faut-il à tout prix que vous buviez autant ? Ne serait-il pas possible qu’après le deuxième verre, après les premiers effets agréables (moins de timidité, parler plus facilement), vous fassiez une pause et vous profitiez pleinement de la soirée ?
Vous pourriez aussi vous interroger si nous n’avez pas d’autres moyens pour vous lâcher et vous faire du bien. Est-ce si indispensable de boire autant pour « sentir » et « vivre » une soirée ? Cela d’autant plus que vous le regrettez par la suite… Quand on a trop bu, il arrive parfois que l'on perde nos capacités de décision et que l'on soit entraîné soit dans des bagarres, soit dans des rapports sexuels non désirés et/ou non protégés. Sans parler des propos que l'on peut tenir et des attitudes que l'on peut avoir...
La prochaine fois, si vous buvez de l’alcool, faites des pauses, buvez des boissons qui désaltèrent, allez prendre l’air… je ne sais pas… faites des essais. Et pourquoi pas, essayez une soirée sans alcool : vous serez peut-être surprise…. !
Si vous avez besoin d’autres informations, n’hésitez pas à nous recontacter.
Cordialement


< retour à la liste

> Poser une question



haut de la page


Cette partie est gérée par Les Mains pour le Dire en partenariat avec Addiction Info Suisse.

fondContentTop

486 vidéos dans ce thème

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 

www.pisourd.ch - 08/08/2020