Logo Pisourd
Familles

> Grossesse


haut de la page

fondContentTop

8 vidéos dans ce chapitre

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 

Enceinte mais...

Une grossesse peut être une merveilleuse nouvelle, mais il arrive aussi qu'une femme ne puisse absolument pas l'assumer, pour des raisons qui lui appartiennent. Elle a alors la possibilité d'avoir recours à une interruption de grossesse, durant les 12 semaines suivant ses dernières règles.

L'intervention en elle-même peut se faire de deux manières :

1. Le curetage chirurgical, qui consiste en l'aspiration de l'endomètre et de l'embryon qu'il contient. Cette intervention se fait sous anesthésie et exige donc une très brève hospitalisation.

2. La pilule abortive, qui provoque une sorte de fausse-couche (l'expulsion par le corps de l'embryon). La femme prend le médicament à l'hôpital et y passe quelques heures, en attendant que la fausse-couche se déclenche. Cette méthode d'interruption de grossesse ne peut être pratiquée que durant les 7 semaines suivant les dernières règles.

Une grossesse non désirée n'est jamais chose facile à vivre et une femme, un couple qui se trouvent dans cette situation a toujours avantage à demander le soutien et la guidance que peut apporter une consultation, dans un centre de planning par exemple.

Pour les jeunes femmes de moins de 16 ans, une telle consultation est obligatoire dans un centre spécialisé, par exemple les centres de planning et l'UMSA dans le canton de Vaud.
Les caisses-maladie prennent en charge le coût des interruptions de grossesse.


Source : ciao.ch


www.pisourd.ch - 08/08/2020