Logo Pisourd
Sexualité

> Homosexualité


haut de la page

fondContentTop

19 vidéos dans ce chapitre

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 

Voyageurs gays, lesbiens, bisexuels et transgenres

Avant le départ, préparez soigneusement votre voyage :

La peine de mort est encourue pour relations homosexuelles dans au moins sept États dans le monde : l’Afghanistan, l’Iran, la Mauritanie, l’Arabie Saoudite, le Soudan, les Émirats Arabes Unis et le Yémen. Cette liste peut évoluer à très court terme, renseignez-vous !

D’autres pays considèrent qu’une relation sexuelle entre adulte du même sexe est constitutive d’un crime :

> Afrique: Algérie, Angola, Bénin, Botswana, Cameroun, Djibouti, Égypte, Érythrée, Ethiopie, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Kenya, Lesotho, Liberia, Libye, Malawi, Mauritanie, Maurice, Maroc, Mozambique, Namibie, Nigeria, São Tomé e Príncipe, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Swaziland, Tanzanie, Togo, Tunisie, Ouganda, Zambie, Zimbabwe.

> Asie: Bangladesh, Bhutan, Brunei, Indonésie, Malaisie, Maldives, Myanmar (Birmanie), Népal, Pakistan, Singapour, Sri Lanka, Turkménistan, Ouzbékistan. L’Inde a récemment adoptée une loi décriminalisant l’homosexualité, mais des doutes demeurent quant à la mise en application du texte.

> Amériques: Antigua and Barbuda, Barbade, Bélize, Costa Rica, Dominique, Grenade, Guyane, Jamaïque, Nicaragua, Saint Kitts et Nevis, Sainte Lucie, Saint Vincent et les Grenadines, Trinidad et Tobago. Aux États-Unis, certains états criminalisent en droit les relations homosexuelles entre hommes.

> Europe: Tchétchénie.

> Moyen-Orient: Bahreïn, Iran, Irak, Koweït, Liban, Oman, Qatar, Syrie.

> Océanie: Iles Cook, Fiji, Kiribati, Iles Marshall, Nauru, Niue, Palau, Papouasie Nouvelle-Guinée, Iles Salomon, Tokelau, Tonga, Tuvalu, Samoa.

Renseignez-vous sur les us et coutumes ainsi que sur l’âge de la majorité sexuelle. Demandez des conseils à d’autres voyageurs ou aux associations.

Choisissez votre itinéraire : même dans un pays tolérant, l’homosexualité peut être mal vue dans les zones rurales, certaines régions conservatrices ou dans certaines villes, et vous pouvez y rencontrer des difficultés pour trouver une chambre d’hôtel. Faites les réservations à vos deux noms, spécialement dans les hôtels ou les avions.

La sécurité avant tout : donnez une copie de votre itinéraire à un ami ou à un membre de votre famille, tenez-le au courant de vos déplacements et de vos projets.

IST/MST et sida ne prennent pas de vacances ! Seul l’usage du préservatif est reconnu comme une protection efficace contre ces maladies. Il est recommandé d’emporter ses propres préservatifs, à l’étranger ils peuvent être difficiles à trouver et ne pas répondre aux normes internationales.

Une fois sur place :

Restez discret. Respectez la sensibilité du pays dans lequel vous vous rendez en évitant les démonstrations d’affection en public. Dans vos conversations, évitez les thèmes pouvant être sujets à controverses tels que les droits des homosexuels, la législation en vigueur etc. En cas de remarques déplacées, le mieux est de les ignorer et de poursuivre son chemin.

Si vous envisagez de surfer sur des sites internet gays, de chatter sur des forums spécialisés ou de vous rendre dans un bar homosexuel, sachez que dans certains pays, les autorités ont mené des campagnes visant à piéger les homosexuels. Essayez de vous renseigner avant toute initiative.

Montrez-vous très prudent si vous êtes abordé par quelqu’un d’excessivement prévenant ; certains agresseurs tirent en effet parti de l’ambiance généralement détendue du milieu gay. Dès que possible, prévenez un ami ou un compagnon de voyage de l’endroit où vous trouvez et de vos plans.

Les grandes destinations gays

Dans bon nombre de grandes villes une culture gay et lesbienne, avec plus ou moins de visibilité, s’est développée : journaux d’informations, bars, restaurants, hôtels, services en tous genres, lieux de rencontre…

> Europe : Londres, Amsterdam, Berlin, Paris, Madrid, Barcelone, Ibiza et Sitgès en Espagne. La vie gay se développe aussi à Lisbonne et à Bruxelles.

> Amérique du Nord : Toronto, Vancouver et surtout Montréal ont une vie gay foisonnante qui attire de très nombreux touristes internationaux. Aux États-Unis : New York, San Francisco, Los Angeles, l’île de Key West en Floride et Province Town dans le Massachusetts.

> Amérique du Sud : Buenos Aires, Mexico DF, Rio de Janeiro et Sao Paulo qui est le théâtre de la plus grande gay pride au monde : la “Parada” (env. 3 millions de participants chaque année).

> Le reste du monde : Sydney en Australie possède une vie gay flamboyante. La ville organise l’annuelle et médiatique Sydney Gay and Lesbian Mardi Gras Party. Il existe quelques îlots de tolérance en Thaïlande, à Goa en Inde, à Cape Town ou Johannesbourg en Afrique du Sud et à Tel Aviv en Israël.

> Côté sport, deux événements incontournables : les Euro Games et les World Games, équivalent des Jeux Olympiques réservés aux sportifs et sportives ouvertement gays et lesbiennes.




Source : Adaptation pour www.pisourd.ch : Les Mains pour le Dire

Sources et références :
www.netglobers.fr
www.routard.com

Fond d'écran © oriontrail - Fotolia.com


www.pisourd.ch - 24/10/2017