Logo Pisourd
Santé

> Bien-être


haut de la page

fondContentTop

57 vidéos dans ce chapitre

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 

Femmes voyageant seules

Avant le départ :

familiarisez-vous avec la culture locale (langue du pays, us et coutumes, habitudes vestimentaires, devez-vous porter des vêtements à manches longues, cacher vos cheveux, des hauts amples et longs etc.).

Emportez avec vous en quantité suffisante : votre moyen de contraception (pilule contraceptive), des préservatifs, tampons, serviettes hygiéniques…

Voyagez léger ! Choisissez un sac à roulettes ou un sac à dos. Évitez les bagages griffés ou les bijoux qui vous feraient passer pour une personne financièrement aisée. Étiquetez vos bagages avec des étuis qui protègent votre nom et vos coordonnées des regards indiscrets.

Votre sac à main doit bien se fermer, disposer de poches intérieures zippées et être dotée d’une bandoulière confortable. Vous le porterez de préférence sur le devant, sur votre ventre. Emportez avec vous une petite pochette afin d’y ranger les choses qui ne peuvent pas être facilement remplacées (carte de crédit, papiers d’identité…) ainsi qu’une lampe de poche.

Une fois sur place :

Les femmes sont plus fréquemment prises pour cible par les criminels, qui les considèrent comme des proies faciles. Restez attentive en permanence et faites profil bas.

Ne vous promenez pas dans les rues désertes après la tombée de la nuit, et ce, même en groupe.

Transportez vos cartes de crédit et vos espèces dans des portefeuilles distincts, et conservez toujours sur vous les numéros à appeler en cas de perte ou de vol.

Évitez les talons hauts et les jupes étroites qui entraveraient vos mouvements et vous ralentiraient. Restez discrète et donnez toujours l’impression de savoir où vous allez. Mémorisez les grandes lignes du plan de la ville ou du quartier où vous vous trouvez.

Préparez votre itinéraire quotidien, et transmettez-le à un membre de votre famille ou un ami et évitez d’indiquer à des inconnus votre emploi du temps ainsi que l’adresse où vous résidez. Si votre hôtel dispose d’une carte de visite avec ses coordonnées et éventuellement un plan, prenez-le, cela peut s’avérer particulièrement utile lorsque vous prenez un taxi, si vous êtes perdue…

Afin d’éviter d’attirer l’attention, adaptez votre style vestimentaire au contexte local. Selon votre destination, fondez-vous dans la population et évitez de vous habiller excessivement à l’occidentale, porter un short ou un débardeur par exemple, peut s’avérer très offensant pour la population locale. Si vous vous rendez dans un pays musulman, il est conseillé de porter un foulard.

Si vous voyagez dans un pays traditionnel, vous pouvez envisager de porter une alliance afin de dissuader les hommes de vous aborder. Évitez de croiser le regard des hommes : dans de nombreux pays, ce comportement est considéré comme une invitation au flirt. De la même manière, il peut être très mal perçu pour une femme de fumer dans la rue. En cas de remarques déplacées, le mieux est de les ignorer.

Choisissez avec précaution votre hébergement. Essayez de voyager tôt le matin afin d’éviter d’arriver à destination la nuit. La sécurité doit être votre première priorité: choisissez un hébergement dans un quartier sûr et visitez toujours la chambre avant de l’accepter. Vous pourrez ainsi vous assurer que la porte ferme convenablement et que vous vous y sentez à l’aise. Évitez les chambres situées au rez-de-chaussée ou facilement accessibles de l’extérieur (par exemple par un balcon).

Assurez-vous de n’emprunter que des taxis homologués. Demandez à votre hôtel le nom et les coordonnées d’une compagnie de taxi réputée. Ne prenez jamais un taxi avec un étranger.

IST/MST et sida ne prennent pas de vacances ! Seul l’usage du préservatif est reconnu comme une protection efficace contre ces maladies. Il est recommandé d’emporter ses propres préservatifs, à l’étranger ils peuvent être difficiles à trouver et ne pas répondre aux normes internationales.

Les agressions sexuelles commises sous l’emprise de drogues, notamment le GHB (“drogue du violeur”) ou la scopolamine, sont de plus en plus répandues. Ne quittez jamais des yeux votre verre et n’acceptez pas de boissons de la part d’inconnus. Lorsque vous sortez le soir, essayez d’y aller avec des amis ou informez quelqu’un des lieux que vous entendez fréquenter. Restez sobre : un grand nombre de viols sont commis sous l’emprise de l’alcool.

En cas d’agression :

Si vous êtes attaquée par un voleur, ne résistez pas. Laissez-le prendre votre sac, ouvrez votre portefeuille et tendez lui votre argent. Ensuite, appelez à l’aide. Votre seul but est d’éviter de vous faire agresser.

Si un homme vous touche de manière inappropriée, ne faites pas comme de rien n’était; avant votre départ, apprenez à dire “laissez-moi tranquille” dans la langue locale, et dites-le à votre agresseur de manière à être entendue des personnes autour de vous.

Si vous vous sentez en danger, vous pouvez conserver sur vous un moyen d’autodéfense autorisé (gaz au poivre, gaz incapacitant.) et l’utiliser en cas d’agression. Avant le départ, vérifiez que celui-ci est bien autorisé dans le pays où vous vous rendez et apprenez à vous en servir. Si vous êtes amenée à l’utiliser pendant votre séjour, il est préférable de reporter l’agression à votre consulat. Dans certains pays, il est recommandé de contacter votre consulat avant la police.




Source : Adaptation pour www.pisourd.ch : Les Mains pour le Dire

Sources et références : www.netglobers.fr

Fond d'écran © Harvey Hudson - Fotolia.com


www.pisourd.ch - 22/10/2017