Logo Pisourd
Travail / Formation

> Ecole - formation


haut de la page

fondContentTop

14 vidéos dans ce chapitre

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 

SOS Devoirs : mon enfant n'y arrive pas !

1. Son problème
Il abandonne rapidement. Cela fait à peine deux minutes qu’il réfléchit au problème qu’il déclare déjà ne pas y arriver.
Le diagnostic
S’il arrête aussi vite, ce n’est certainement pas parce qu’il ne sait pas, mais simplement parce qu’il ignore quelle méthode adopter pour venir à bout du problème. Et bien souvent la frustration pousse l’enfant à abandonner.
La solution
Prenez le temps de lui expliquer que l’on n’y arrive pas toujours du premier coup. Et quel meilleur exemple qu’un échec que vous avez vécu récemment comme par exemple, le ratage du dernier gâteau au chocolat ? Ou encore, quand il vous a fallu vous y reprendre à deux fois pour parquer la voiture l’autre jour. Et dès qu’il réussit, n’oubliez pas de le féliciter afin de l’encourager à persévérer.

2. Son problème
Il ne comprend pas à quoi lui sert ce qu’il doit apprendre.
Le diagnostic
Parfois, les devoirs restent une notion théorique pour l’enfant. L’énoncé d’un problème est trop abstrait pour qu’il puisse imaginer son utilité dans la vie quotidienne.
Une solution
C’est à vous, parents, de faire pont entre la théorie et la pratique. Ainsi, lorsqu’un exercice de math lui demande d’additionner des grammes et des litres, emmenez-le dans la cuisine et montrez-lui le doseur avec lequel vous préparez les gâteaux qu’il aime tant. Idem pour la lecture. Savoir lire lui permettra de lire le menu du resto ou encore de comprendre le mode emploi de son jeu vidéo.

3. Son problème
Il n’arrive pas à se concentrer plus de cinq minutes.
Le diagnostic
Votre enfant n’a pas assimilé qu’il était l’heure des devoirs, et son esprit est encore occupé ailleurs.
Une solution
L’organisation. Votre enfant a besoin d’un rituel. De retour de l’école, il goûte, puis joue pendant une demi-heure et ensuite s’installe à son bureau pour faire ses devoirs. Ce rythme doit être le même chaque jour afin de lui donner un certain cadre. Par ailleurs, pour une meilleure concentration, ôtez de sa vue toute télévision allumée, ordinateur, téléphone portable, etc. Et ne pensez surtout pas que, parce que votre enfant n’est plus en primaire, il est assez grand pour se débrouiller tout seul. Au contraire, c’est à ce moment-là qu’il a besoin d’être davantage cadré.




Source : Sources : Revue babybook conçue par Helvetica Media SA in www.familles-ge.ch
Adaptation pour www.pisourd.ch : Les Mains pour le Dire


www.pisourd.ch - 22/10/2017