Logo Pisourd
Travail / Formation

> Travail


haut de la page

fondContentTop

43 vidéos dans ce chapitre

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 

KEFAIR - Mécanicien poids lourds

Cédric Fragnière, 32 ans, mécanicien poids lourds

Je m’appelle Fragnière Cédric, j’ai 32 ans, et je suis mécanicien poids lourds.
J’ai fait un apprentissage de 4 ans de mécanicien sur camion. Et maintenant cela fait 5 ans que je me suis spécialisé dans un boîte qui fabrique tout ce qui est matériel pompier, ça veut dire beaucoup plus sur l’hydraulique, eau et huile.

Voilà différents types de camions ; on a des camions pionnniers où il n’y a que du matériel pour désincacrérer plutôt des grues, comme ça, on a des camions d’extinction qui servent à éteindre des feux d’appart. tout ça, on a des camions chimiques qui ont de la poudre et de la mousse dessus et on a encore, ce qui est très spécifique, c’est les camions d’aéroports, tout ça..

Notre métier maintenant c’est de mettre en route les nouvelles pompes, de les tester, d’aller les livrer chez les clients et ensuite faire du service et puis de la réparation.
Comme réparation, ce qu’on fait c’est qu’on change l’huile de la pompe, on contrôle tous les joints s’ils sont étanches, on les met à l’eau, on gicle, on prend les lances comme un pompier puis on arrose la route on regarde si ça sort de l’eau ou pas. On est dans un garage, on est pas à la banque (rire).

On touche un peu de la mécanique, un peu d’électricité et un peu d’hydraulique, un peu de tout. C’est pour ça qu’on est mécano; on est polyvalent.

On est à la base où les camions sont fabriqués pour le service du feu, et puis chaque année, chaque 6 mois on invente des nouveautés, des nouveaux prototypes avec l’équipe des ingénieurs et ce qui est bien ici c’est qu’on peut tout tout tester, et les ingénieurs de temps en temps nous écoutent pour faire des modifications sur les systèmes qu’ils ont développés.
C’est bien (rire), on a de temps en temps le droit à la parole.

Comme tout enfant au début un fada de pompiers, pour finir j’ai eu la chance de lier hobby avec métier, et maintenant ma femme sera pas tant contente mais je passe mes journées et mes nuits dans le pompiers.

C’est propre comme ça,...ça montre qu’on est passé,...petite touche personnelle.

ouais c’est “bonarre” (rire) !

Voir la vidéo (grande taille) chez KEFAIR


www.pisourd.ch - 24/10/2017