Logo Pisourd
Travail / Formation

> Travail


haut de la page

fondContentTop

43 vidéos dans ce chapitre

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 

KEFAIR - Conseillère en succession

Karen Favre, 29 ans, conseillère en succession

Je m’appelle Karen Favre, j’ai 29 ans, et je suis conseillère en succession.
Ça consiste principalement à conseiller nos clients sur la manière dont ils aimeraient transmettre leurs biens après leur décès mais également comment ils peuvent le faire de leur vivant
ça consiste aussi à conseiller les gens concernant leurs régimes matrioniaux.

Quand un client avait un compte chez on s’occupe de liquider le compte avec les héritiers.
De s’ assurer que le partage soit bien fait conformément aux intérêt des héritiers et conformément aux documents successoraux.

Et puis aussi on peut avoir une activité d’exécution testamentaire ou de liquidation si les héritiers nous donne un mandat on va s’occuper du règlement de la succession dans son ensemble.

On travaille essentiellement avec les gestionnaires et avec leurs clients; on doit être pro-actif pour faire le point avec eux sur certains de leurs clients qui pourraient avoir besoin d’un conseil en succession; et on travaille au sein d’une équipe où il y a également des fiscalistes et des financial planners qui nous permet vraiment d’avoir un dossier assez complet et d’aborder toutes les problématiques liées au dossier du client.

L’activité de conseil c’est vraiment plus relationnel, le client nous parle de ses attentes, nous parle de sa vie de sa situation de famille; c’est vraiment très riche.

On ne va pas toucher à des choses qui peuvent paraître intimes ou quoi que ce soit ; ensuite c’est les clients qui décident de se confier de ne pas se confier, de donner des informations.
On peut se retrouver dans des situations plutôt difficiles parce que les personnes en face on du mal à gérer, donc ça c’est pas toujours évident de prendre le recul nécessaire mais il faut y arriver, ça demande du travail sur soi.

J’ai donc une licence universitaire en droit spécialement en droit privé; j’ai effectué donc un stage auprès d’une étude d’avocat mais je me suis rendu compte que ce n’était pas quelque chose qui me convenait. Je voulais vraiment travailler au sien une équipe, rencontrer directement des clients.
Il faut avant tout s’intéresser aux autres, et puis être curieux, aller vers l’autre, ne pas avoir peur de poser des questions, essayer de mettre les gens à l’aise un maximum.

Ne pas oublier qu’on a une personne en face qui parle de succession et qu’il ne s’agit pas d’aller faire ses courses, c’est un sujet difficile

On reste là pour conseiller le client avant tout; on a pas un rôle d’amis à jouer , on a vraiment un rôle de conseiller.

Voir la vidéo (grande taille) chez KEFAIR


www.pisourd.ch - 24/10/2017