Logo Pisourd
Drogues

> Alcool


haut de la page

fondContentTop

51 vidéos dans ce chapitre

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 

Je suis enceinte et j'ai un problème d'alcool, que faire ?

Il n’est jamais trop tard

Arrêter de boire de l’alcool ou diminuer sa consommation à n’importe quel moment de la grossesse est bénéfique pour la mère et l’enfant.

Si vous décidez d’être abstinente

  • Maintenez votre abstinence jusqu’à la fin de la grossesse et pendant l’allaitement
  • N’hésitez pas à mettre en avant votre grossesse pour refuser toute invitation à boire de l’alcool
  • Soyez attentive aux préparations médicamenteuses contenant de l’alcool.

Si vous décidez de limiter votre consommation d’alcool

  • Il n’est pas facile de mettre un terme à sa consommation d’alcool. Si vous ne pouvez envisager pour le moment de stopper toute consommation, limitez votre consommation d’alcool à un verre par jour, idéalement pas tous les jours. Tout verre que vous refusez est un cadeau que vous faites à votre enfant
  • Découvrez des alternatives attractives : essayez différents jus de fruits et sodas
  • Si vous avez l’habitude de boire de l’alcool à certains moments de la journée ou dans certaines situations (tension, stress, etc.), essayez de trouver de nouvelles activités pour vous permettre de vous détendre
  • N’hésitez pas à chercher de l’aide.

Si vous souffrez d’un problème d’alcool

L’alcoolisme est une maladie. Vous n’êtes pas coupable d’être malade, par contre vous êtes responsable de votre traitement. N’hésitez pas à en parler et à demander de l’aide à votre entourage ou à des professionnels. Vous trouverez différentes adresses dans www.pisourd.ch sous le chapitre “Adresses” du thème “Drogues”.




Source : brochure "Grossesse et Alcool" ISPA / Crédits images : www.sxc.hu


www.pisourd.ch - 24/10/2017