Logo Pisourd
Relations

> Relations sur Internet


haut de la page

fondContentTop

17 vidéos dans ce chapitre

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 

Les limites du numérique

Une jeune fille s’est filmée avec son téléphone portable en train de faire un strip-tease. La vidéo n’était destinée qu’à son petit copain. Bien sûr, elle a aussi voulu la montrer à des copines: elle a donc transféré le film sur le téléphone de l’une d’elles durant la récréation. Suite à une erreur de manipulation, le film est arrivé sur le téléphone d’un garçon qui passait par là. Celui-ci s’est empressé d’envoyer la vidéo à tous ses amis, et l’un d’entre eux l’a mise à disposition sur Internet. La vidéo “privée” a fini par devenir très publique.

Dans ce genre de situation, il y a d’autres risques de diffusion: la jeune fille qui a fait la vidéo ou son amie pourrait se faire voler son téléphone portable, ou il pourrait tomber momentanément entre d’autres mains. Et le jour où le petit copain devient l’ex-petit copain, on peut aussi se demander ce qu’il pourrait faire de la vidéo, surtout si l’histoire s’est mal terminée.

Entre amoureux ou entre amis, on se passe peut-être des photos ou des enregistrements qu’on ne voudrait pas montrer à tout le monde. Mais si les histoires d’amour ou d’amitié ont malheureusement souvent une fin, les données numériques, elles, restent de façon permanente. Dix ans après, on peut déterrer une vieille photo numérique ou un vieil enregistrement MP3 et décider de le mettre sur Internet.

Même si vous gardez vos photos sur votre ordinateur, d’autres personnes risquent d’y avoir accès. N’oubliez pas non plus que vous n’êtes malheureusement jamais complètement sûr(e) de ce que feront les autres de vos photos ou enregistrements: comme avec les secrets, que l’on répète quand même à sa meilleure amie ou à son amoureuse, les photos “qu’il ne faut jamais montrer à personne d’autre” peuvent bien finir sans que vous le sachiez chez l’ami d’un ami d’un ami. On a aussi vu des photos un peu provocantes ou sexy finir sur des sites porno, sans le consentement du modèle, bien sûr!




Source : Stephanie Booth - 21.12.2006 - www.ciao.ch


www.pisourd.ch - 16/12/2017