Logo Pisourd
Drogues

> Alcool


haut de la page

fondContentTop

51 vidéos dans ce chapitre

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 

Alcopops > Ce que les parents peuvent faire...

Nombreux sont les parents et les enseignant- es préoccupé-es par le fait que les boissons alcoolisées préconditionnées amènent des enfants et des adolescents de plus en plus jeunes à consommer régulièrement de l'alcool. Cette crainte est tout à fait justifi ée! Les parents et les enseignant-es peuvent agir en encourageant les adolescent-es à apprendre à consommer de l'alcool de manière responsable et prudente.

  • N'achetez pas de boissons alcooliques, ni d'alcopops pour vos enfants.
  • Ne demandez pas non plus à vos enfants d'acheter des boissons alcooliques pour votre propre consommation.
  • Assumez votre rôle d'exemple, ce qui ne signifie pas que vous deviez renoncer à toute consommation d'alcool. Vous pouvez simplement donner à vos enfants l'exemple d'une consommation modérée.
  • Même si vous buvez vous-même de l'alcool, cela ne vous empêche pas de fi xer des limites claires à vos enfants et d'agir en conséquence.
  • Si vous constatez qu'à l'adolescence, votre enfant s'intéresse de plus en plus à l'alcool, il est important que vous l'accompagniez au sein de la famille dans l'apprentissage d'une consommation responsable. Plutôt alors qu'une interdiction absolue, il est préférable de lui apprendre comment consommer de l'alcool avec modération.
  • Si vous constatez qu'un magasin accepte de vendre de l'alcool à vos enfants, contrevenant ainsi aux dispositions visant à protéger la jeunesse, vous pouvez dénoncer ce magasin à la police.
  • Si vous avez le soupçon ou la certitude que votre enfant boit souvent lorsqu'il est avec des copains et que vous vous faites du souci lorsqu'il doit rentrer de nuit, essayez de lui exprimer vos craintes. Parlez avec lui des risques liés à l'alcool et cherchez ensemble des moyens qui lui permet traient de rentrer à la maison en toute sécurité. En ce qui concerne les alcopops, attirez son attention sur leur teneur élevée en alcool.
  • S'il devient de plus en plus difficile de parler avec votre enfant, il est important que vous trouviez aide et soutien auprès d'une personne extérieure. Un médecin, un service d'aide à la jeunesse ou un centre d'alcoologie peuvent vous conseiller et vous accompagner.



Source : ISPA : "Alcopops sucrées et branchées, ces boissons alcooliques préconditionnées ne sont pas sans danger"


www.pisourd.ch - 08/08/2020