Logo Pisourd
Drogues

> Alcool


haut de la page

fondContentTop

51 vidéos dans ce chapitre

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 

Alcopops > Ce que les enseignant-es peuvent faire...

Nombreux sont les parents et les enseignant- es préoccupé-es par le fait que les boissons alcoolisées préconditionnées amènent des enfants et des adolescents de plus en plus jeunes à consommer régulièrement de l'alcool. Cette crainte est tout à fait justifiée ! Les parents et les enseignant-es peuvent agir en encourageant les adolescent-es à apprendre à consommer de l'alcool de manière responsable et prudente.

  • Interdire la consommation d'alcool dans les établissements scolaires est un acte légitime et indispensable.
  • Assurez-vous que les adolescent-es ne consomment aucune boisson alcoolique pendant les récréations, les camps ou une manifestation organisée par l'école.
  • Si vous constatez qu'un magasin vend de l'alcool aux jeunes qui n'ont pas encore atteint l'âge légal, vous pouvez le dénoncer à la police pour non-respect des dispositions concernant la protection de la jeunesse.
  • Vous pouvez avoir une action préventive importante en parlant à vos élèves des risques et des dangers liés à la consommation d'alcool, en abordant avec eux des thèmes tels que la pression du groupe et les manières de faire la fête. A l'occasion, attirez l'attention des élèves sur la teneur en alcool des alcopops et montrez-leur quels en sont les dangers.
  • Si vous soupçonnez certain-es adolescent-es de consommer de l'alcool, vous devriez aborder le problème en classe, car l'alcool est souvent consommé en groupe. Précisez clairement que la consommation d'alcool ne saurait été tolérée, en rappelant par exemple qu'elle est interdite pendant les heures d'école.
  • Si vous êtes relativement sûr-e qu'un ou une élève boit de l'alcool régulièrement, vous devriez en parler directement avec lui ou elle et lui faire part de votre inquiétude. Parlez des problèmes liés à l'alcool, comme par exemple la fatigue, le manque de concentration, les retards et la baisse des résultats. Si vous avez le sentiment que la consommation d'alcool est liée à un autre problème, vous pouvez prendre contact avec les parents et voir avec eux et l'élève quelles sont les aides possibles.
  • Si parler avec un élève devient de plus en plus difficile, il vous faut chercher aide et soutien à l'extérieur: un service d'aide à la jeunesse ou centre d'alcoologie peuvent vous conseiller et vous accompagner.



Source : ISPA : "Alcopops sucrées et branchées, ces boissons alcooliques préconditionnées ne sont pas sans danger"


www.pisourd.ch - 08/08/2020