Logo Pisourd

Liens


Quiz


Vidéos en langue des signes française (LSF)


Dossier du mois : Nutrition : les neuf repères


Dictionnaire


Questions-réponses


haut de la page

fondContentTop

Mis à jour le 31/03/2011 - 2917 vidéos

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 

Les sourds et la santé

La surdité est le seul handicap qui ne se voit pas, et le seul qui par l'absence d'audition exclut tous les sourds et malentendants de toute information qu'un humain peut obtenir oralement.

Les sourds souffrent d'un manque important d'informations. Ils possèdent 15 à 20 ans de retard en matière de prévention et de promotion de la santé. Ils n'ont pas accès à la télévision, à la radio, au bouche à oreille et même à la presse écrite parce que la structure, la syntaxe et la grammaire de la langue des signes française sont radicalement différentes de la langue française.

Les actions de prévention initiées en Suisse romande par différentes organisation de prévention et de promotion de la santé ne sont pas adaptées aux personnes sourdes. Il est fréquent que le sens d'un message, voire d'une action, soit incompris ou mal interprété par les sourds.

Le sous-titrage des émissions couvre à peine 5% du programme complet de la Télévision Suisse Romande. Il est également très rare que des émissions soient traduites en langue des signes. Les brochures et affiches d'informations sont perçues par un grand nombre de sourds comme trop compliquées et inaccessibles à leur compréhension. De plus, elles ne tiennent pas compte de leurs représentations sociales.

Beaucoup de personnes sourdes possèdent un niveau de français écrit et oral basique, ou sont carrément illettrées. Elles ont très souvent de grandes difficultés à lire des documents simples. A titre d'exemple, le texte que vous êtes en train de lire ne peut être compris que par peu de sourds. Par conséquent, les sourds reçoivent moins rapidement l'information sur la santé et sont plus sujets à certaines idées fausses. Les incompréhensions, sources d'angoisses, sont souvent totales.

Les Mains pour le Dire se base sur la charte d'Ottawa pour qui : "La promotion de la santé est le processus qui confère aux populations les moyens d'assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé, et d'améliorer celle-ci. (...) La promotion de la santé doit contribuer à réduire les inégalités sociales et les disparités face à la santé". (Charte d'Ottawa, 21 novembre 1986)

www.pisourd.ch - 23/05/2019