Logo Pisourd

Liens


Quiz


Vidéos en langue des signes française (LSF)


Dossier du mois : Nutrition : les neuf repères


Dictionnaire


Questions-réponses


haut de la page

fondContentTop

Mis à jour le 31/03/2011 - 2917 vidéos

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 

Le casque de vélo, utile ? (Mai 2008)

Le printemps est la saison de la renaissance. Les vélos des cyclistes saisonniers n’échappent pas à cette règle. Ils ressortent au grand jour et permettent de rêver aux futures magnifiques balades que nous allons pouvoir faire. Le vélo, c’est bel et bien une autre façon de voyager.

En voyant de plus en plus de cyclistes adopter le casque, nous sommes en droit de nous demander si le casque de vélo est véritablement utile ou représente-t-il un simple effet de mode ? Pisourd vous propose d’y voir plus clair.

Près de 26’000 accidents de cyclisme surviennent chaque année en Suisse. Il apparaît donc important que tous les cyclistes (occasionnels ou invétérés, petits ou grands) se protègent.

Le casque ne garantit pas la vie sauve mais diminue de 70 le risque de blessures graves à la tête. Par ailleurs, si 100 des cyclistes portaient le casque en Suisse, une vingtaine de vie par année seraient préservées ainsi qu’un millier de blessures à la tête seraient évitées.

L’utilité du casque est donc avérée. A vous de décider ! Si vous optez en sa faveur le bpa – Bureau de prévention des accidents offre une réduction de 20 francs du 1er avril au 15 mai 2008 (bons jusqu’à épuisement du stock) à l’achat d’un casque de cycliste. Le casque cycliste doit répondre aux exigences de sécurité de la norme européenne EN 1078, c’est à dire être muni de l’étiquette correspondante. Essayez-le au magasin. Il ne doit ni serrer ni branler.

Quelques conseils supplémentaires :

- Les enfants devraient aussi porter le casque dès l’instant où ils vont en vélo ou qu’ils sont transportés dans un siège vélo, une remorque ou sur un Trailer-Bike. Des casques cyclistes convenant pour un tour de tête de 44 cm sont disponibles dans les magasins d’articles d’enfants ou chez les marchands de cycles. Important: les pédiatres recommandent de ne transportez pas votre enfant à vélo s’il a moins d’un an.
- Les automobilistes sont imprévisibles. Il faut toujours anticiper leurs réactions. Par exemple : une voiture qui bifurque sans clignotant.
- Attention aux voitures garées, aux portières qui s’ouvrent n’importe quand.
- En cas de pluie, les rails et les passages cloutés deviennent glissants comme du verglas.
- Attention à l’angle mort : particulièrement dangereux pour les cyclistes, l’angle mort désigne la zone sur le côté du véhicule qui n’est pas visible pour le conducteur. C’est pourquoi il est important qu’aux feux rouges et aux signaux stop, vous vous arrêtiez derrière et non à côté d’une voiture ou d’un camion arrêté (contact visuel avec le conducteur).
- Soyez plus visibles. La nuit en particulier, le risque d’accident à vélo est trois fois plus élevé que de jour. Eclairez aussi votre vélo à l’aube et au crépuscule. Portez des vêtements clairs ou voyants munis d’éléments réfléchissants, notamment par temps de pluie. La nuit, des brassards réfléchissants permettent aux autres usagers de mieux voir vos signes de la main. Un éclairage fixe est préférable pour être toujours équipé la nuit et en cas de brouillard. Fixez des catadioptres sur les rayons pour être visible aussi latéralement.
- Comme les voitures, les vélos doivent effectuer un service par année.

Pour télécharger le bon du bpa : http://www.casque.ch/Bon2008_franzoesisch.pdf

Photos comment bien porter le casque : http://www.suva.ch/fr/helmtipps.pdf


www.pisourd.ch - 19/05/2019