Logo Pisourd
Familles

> Enfance


haut de la page

fondContentTop

14 vidéos dans ce chapitre

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 

Chiens dangereux - "J'ai peur" : prévenir les accidents

Vous n’avez pas de chien, vous en avez peur, ils vous sont indifférents ou vous ne les aimez
pas, peu importe. Il y a un scénario que vous connaissez trop bien : un chien en liberté vient
vers vous, et pas de propriétaire à l’horizon… Heureusement, peu de chiens sont agressifs !
Voici quelques conseils à retenir, en particulier si vous avez peur des chiens.

J’ai peur des chiens et ils le sentent !

Lorsqu’on a peur, on émet dans l’air des particules chimiques que le chien est capable de détecter. Parallèlement, on a tendance à se raidir et à fixer le chien dans les yeux. Tout cela est involontaire! Toutefois, en langage chien, une démarche raidie est signe de dominance, et le fait de le fixer dans les yeux est une menace. Les chiens perçoivent ces messages et certains peuvent avoir des réactions agressives. C’est pourquoi il faut détourner le regard lorsqu’on a peur des chiens.

Un chien vient vers moi

Si vous ne voulez pas prendre contact avec un chien qui vient vers vous, ignorez-le et il vous ignorera !

  • Marchez calmement.
  • Restez silencieux.
  • Détournez le regard.
  • Passez votre chemin.

Que faire en cas de problème avec un chien ?

Chez le chien, grogner, fixer du regard, montrer les dents, hérisser le poil ou se raidir sont des menaces ; elles précèdent l’attaque. Si vous vous sentez menacé ou si vous êtes attaqué par un chien :

  • Arrêtez-vous.
  • Détournez le regard.
  • Gardez vos bras le long du corps.
  • Respirez profondément.
  • Écartez-vous lentement.
  • En cas de chute, mettez-vous en boule, protégez votre nuque avec vos bras et restez silencieux.

Le chien se désintéresse et s’éloigne d’une personne silencieuse et immobile. Toute agitation attire son attention.

Détenteurs respectueux et chiens d’utilité

Tous les détenteurs de chiens ne sont pas à montrer du doigt. Nombreux sont ceux qui suivent des cours et travaillent régulièrement pour que leur compagnon soit intégré dans notre société.
Grâce au travail de leur propriétaire, certains chiens sont même reconnus d’utilité publique (chiens de catastrophe, chiens d’avalanche, chiens sanitaires, chiens d’aveugle, chiens de police, chiens d’assistance pour handicapés).




Source : Brochure ” Moi qui ai peur des chiens ”, Petit guide pour la prévention des accidents

Brochure à télécharger http://www.pam-lausanne.ch/index.php?option=com_docman&task=cat_view&Itemid=&gid=19&orderby=dmdate_publis


www.pisourd.ch - 24/10/2017