Logo Pisourd

Liens


Quiz


Vidéos en langue des signes française (LSF)


Dossier du mois : Nutrition : les neuf repères


Dictionnaire


Questions-réponses


haut de la page

fondContentTop

Mis à jour le 31/03/2011 - 2917 vidéos

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 

Soleil, grillades : comment s'y prendre en toute sécurité (juin 2007)

Bonjour,

Pour notre actualité de juin nous vous proposons deux thèmes incontournables de la période estivale.

Le soleil est là, la viande est dans le frigo, les amis vont arriver. Que demander de plus ? Peut-être de vivre ces moments simplement en toute sécurité.

Depuis quelques années, le soleil a très mauvaise presse. Les rayons UVA du soleil accélèrent le vieillissement de l'épiderme, endommagent l'élasticité de la peau et augmentent le risque à long terme de cancer de la peau. Les rayons UVB sont responsables des coups de soleils et des rougeurs, et provoquent certains types de cancers. À l'age de 20 ans, la peau a déjà absorbé 80 % de la dose d'UV qu'elle peut tolérer. Cependant, même si le soleil a des effets néfastes sur l'épiderme, il a aussi la faculté d'apporter bien-être et détente. Pour pouvoir en profiter, il faut prendre un maximum de précautions :

  • Utilisez toujours un écran solaire (une crème solaire) lorsque vous sortez, même s'il fait nuageux.
  • Assurez-vous que le produit que vous utilisez protège bien contre les rayons UVA et UVB.
  • Si vous avez la peau claire, l'indice de protection ne devrait pas être inférieur à 15-20. Pour les peaux extrêmement fragiles (bébé, enfants, peaux type roux ou blond, etc.) ou si vous voulez une protection totale, choisissez un indice de protection 50. A garder en mémoire : aucun produit solaire n'assure une protection totale de la peau contre le soleil, pas même un écran total !
  • Restez à l'ombre et couvrez-vous entre 11h00 et 15h00. C'est durant ces heures que la chaleur est la plus forte et le soleil le plus avantageux.
  • Appliquez un écran solaire régulièrement et abondamment lorsque vous vous exposez. Remettez-en après une baignade et après vous être séché, même s'il est "waterproof".
  • Appliquez votre écran solaire délicatement. En effet, si vous y allez un peu trop "violemment", vous risquez de réduire l'efficacité de la lotion d'environ 25 %. Et puis méfiez-vous, les propriétés d'un écran solaire ne sont pas éternelles. Vérifiez la date de péremption sur vos flacons.
  • Déshabillez-vous complètement et appliquez une couche de protection solaire sur tout le corps avant de sortir au soleil. Ainsi, aucune portion de peau ne vous échappera, pas même celle le long des bretelles du maillot de bain ! Veillez à bien protéger les zones osseuses, notamment les pieds, les clavicules et le nez.
  • Sur la plage, prenez en compte la réverbération des rayons du soleil sur le sable.
  • En montagne, le risque d'attraper un coup de soleil est plus élevé, vu que la part des rayons UVB est plus importante ; à cela vient s'ajouter la réverbération sur la neige et la glace.
  • Apprenez aux enfants le comportement correct à avoir face au soleil. Protégez-les, même au bord de l'eau, d'un chapeau à large bord et d'un T-shirt.
  • Aux heures chaudes porter un chapeau ou autre couvre-chef.
  • Porter si possible des lunettes à soleil afin de protéger vos yeux de l'agression des rayons.
  • N'oubliez pas de boire beaucoup d'eau et d'en faire boire aux enfants ainsi qu'aux personnes âgées.
  • Contrôler régulièrement votre peau (par exemple utiliser un miroir ou laissez-vous contrôler par quelqu'un) en regardant vos grains de beauté. En cas de changement de structure, couleur, taille... consultez un médecin , il s'agit peut-être d'un début de mélanome. Plus un mélanome est dépisté tôt et meilleures seront les chances de guérison !
Le soleil nous est indispensable mais il est donc "à consommer avec modération". Un autre sujet nous invite à la prudence. En effet, avec les beaux jours vient aussi la saison des grillades. On dénombre chaque année en Suisse en moyenne 800 blessures dues au barbecue dont 45 graves et 1 mortelle. [1] Afin qu'aucun accident ne gâche votre plaisir, voici quelques conseils à respecter :

  • Le gril doit être placé à un mètre au moins d'objets ou de matériaux inflammables.
  • Il doit être stable et placé sur un support ininflammable.
  • Faites vos grillades en plein air ou dans des locaux bien aérés.
  • Renoncez au barbecue en cas de vent.
  • Ne pas quitter le gril des yeux.
  • Ne jamais verser d'allume-feu liquide sur un feu de bois.
  • Utilisez plutôt des allume-feu sûrs comme de la pâte ou des cubes, voire des copeaux de bois.
  • Éteignez la braise avec de l'eau ou laissez-la refroidir dehors pendant au moins un jour.
  • Pour prévenir les fuites des grils à gaz, contrôlez régulièrement les tuyaux et les valves.
  • En cas d'odeur suspecte, fermez immédiatement les valves et le robinet de la bouteille de gaz.
  • Surveillez les enfants et apprenez leur à ne pas s'approcher du gril ou du feu.
  • En cas de feu " libre ", vérifiez au préalable si votre Canton autorise les feux en plein air.
  • Que faire si malgré tout un accident arrive ? Refroidir la plaie immédiatement et pendant 15 minutes au moins à l'eau froide. Pour les brûlures au second degré et plus (cloques) dépassant la grandeur d'une main : après le refroidissement, consulter un médecin ou se rendre à l'hôpital.
Voilà pour les brûlures du corps. Et qu'en est-il de la viande ? Il existe, en effet, certains dangers à consommer de la viande brûlée (hydrocarbures). Préparer des grillades de manière saine permet de diminuer les risques de cancer. Une préparation en douceur des aliments permet de maintenir leur qualité nutritive et évite la formation de substances cancérigènes :

  • Évitez tout contact de la viande avec la flamme. Veillez à ce que les aliments ne soient pas placés trop près des flammes et qu'ils ne soient pas brûlés. N'hésitez pas à accompagner vos grillades de salades et de légumes afin de modérer également votre consommation de sel. En effet, pour les trois quarts, celle-ci provient des plats pré-cuisinés et d'aliments souvent utilisés lors de grillades tels que chips, cacahuètes salées, petits biscuits apéritifs, lard, sauces...
  • Le mode de cuisson des grils a aussi son importance. Un récent test [2] a démontré que quand un barbecue est mal conduit, des graisses dégoulinent sur les braises rouges qui s'enflamment et génèrent des hydrocarbures qui vont, avec l'élévation des fumées, se déposer sur les aliments. La cuisson au charbon de bois ainsi qu'au barbecue à gaz avec un brûleur horizontal est à déconseiller.
  • Dernière précaution : avant de redémarrer un barbecue, pensez à bien brosser la grille pour éliminer les résidus, puis la mettre sur le feu pour brûler les restes. Pourquoi ? Parce qu'au bout de la troisième ou cinquième cuisson sans nettoyage, on arrive à une production d'hydrocarbures quatre fois supérieure à celle de la première utilisation.
Qui aurait cru que le soleil ou griller une viande puisse avoir autant d'incidences ? Mais après tout, si ces quelques conseils me permettent de gagner des années supplémentaires, je suis preneuse !

Vous êtes maintenant prêts pour profiter des beaux jours ! Que le mois de juin vous soit doux et bon appétit ! Rendez-vous le 1er juillet pour notre prochaine Actu !


1. Bureau de Prévention des Accidents
2. A Bon Entendeur, TSR


www.pisourd.ch - 21/07/2019