Logo Pisourd

fondContentTop

boutonsAgrandir la zone

Texte taille normale Texte taille + Texte taille ++ Imprimer
 
 
 

Le travail, c'est la santé !

De nos jours, le travail a une valeur importante. Plus qu’un moyen de gagner sa vie, il donne un sens à notre existence et nous permet de nous épanouir, de nous connaître, de nous reconnaître et de nous sentir valorisé.

Travailler, c’est tout d’abord se sentir utile, compétent, efficace. Mais c’est aussi un formidable moyen d’avoir des contacts, une vie sociale.

Lorsque l’on travaille, notre vie est rythmée par des horaires et ainsi, on ne se sent pas isolé ni décalé par rapport aux personnes actives autour de soi.

Avoir une activité professionnelle, c’est être indépendant en gagnant un salaire qui récompense nos efforts et de notre investissement.

Enfin, travailler c’est l’occasion d’apprendre, de se perfectionner, de développer de nouvelles compétences.

Aussi, comme le dit l’expression “Le travail c’est la santé !”. Mais il peut être aussi une source de souffrance, de stress, de mal-être pouvant conduire dans certains cas à un “burn-out”, c’est-à-dire à un épuisement émotionnel, psychique et physique provoquant une distance à l’égard de son travail et à une diminution de sa capacité à travailler.

Les conditions actuelles ne “ménagent” pas l’énergie, les forces et les ressources des individus. Trouver un emploi et le garder n’est pas facile. Nous évoluons dans une société, en période de crise économique, où la demande est plus importante que l’offre et dans laquelle il faut être sans cesse le meilleur : performant, flexible, rentable, polyvalent, etc. Dans ce contexte, il est mal vu de reconnaître ses difficultés, ses vulnérabilités. Au contraire, les travailleurs se doivent de gérer les difficultés, de s’adapter aux contraintes qu’ils subissent pour conserver leur place et leur rôle dans le monde professionnel et plus généralement dans la société.

Et qu’en est-il des personnes avec un handicap et/ou limitées dans leur capacité de travail? Bien que le parcours soit semé d’embûches et même en des temps difficiles, il est toujours possible de créer des places de travail supplémentaires pour les personnes atteintes dans leur santé et de leur permettre de développer leurs compétences.

Soraya Slaoui, conseillère en orientation professionnelle
Novembre 2009.


www.pisourd.ch - 24/10/2017